Witamy - Zapraszamy


 
PortailAccueilFAQS'enregistrerConnexion

Partagez| .

BLAGUES EN FRANCAIS-KAWALY PO FRANCUSKU

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
Aller à la page : Précédent  1 ... 19 ... 34, 35, 36
MessageAuteur
MessageSujet: Re: BLAGUES EN FRANCAIS-KAWALY PO FRANCUSKU Ven 24 Avr 2015 - 12:37

@vjM44 a écrit:
Marghotte,

Sur ton post précédent : ne prends pas cette phrase au degré qui ne convient pas.
C'est avant tout une historiette destinée à faire rire.
L'allusion (petite phrase) à Alzheimer permet au plus de revenir ensuite aux réalités.

Si tu veux réfléchir davantage sur le point : le pb n'est pas que vivant de plus en plus vieux, nous serons plus que nos anciens touchés par les "maladies" de la sénilité qui en fait n'en sont pas.
C'est l'usure plus marquée du cerveau par rapport à d' autres fonctions physiques. Rien que chose normale de mon point de vue. (en exemple, je prends l'automobile où une panne d'un élément peut être constatée alors que les autres éléments fonctionnent encore sans pb).

Malheureusement pour le moment, le cerveau on sait pas encore bien réparer mais ça viendra...

Le problème qui sera aigu bientôt est : qui soigne et qui paie (débat actuel sur la dépendance).

Ma petite phrase était faite pour faire rire aussi Smile
J'imaginais comme un petit démon au dessus de ma tête qui dirait "AHAHA c'est bientôt ton tour". Faut dire aussi qu'en ce moment je ne fais que des cauchemars alors mon cerveau doit être en mode pessimiste ! Je vois le mal partout chat

Bref, je plaisante !

Et oui malheureusement on ne sait pas encore très bien comment soigner le cerveau, mais je ne doute pas que dans quelques années, on aura trouver des solutions à des maladies incurables jusqu'alors.

Ce post est fait pour mettre des blagues alors je m'arrête ici Smile

Bonne journée ensoleillée à tous !
Marghotte
NOUVEAU (ELLE)
NOUVEAU (ELLE)



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: BLAGUES EN FRANCAIS-KAWALY PO FRANCUSKU Ven 24 Avr 2015 - 18:23

Sof,

Moi-même j'ai eu du vécu dans le genre (ma belle famille).
J'ai tout d'abord dû écoler ceux qui n'avaient rien "vu" et donc rien compris.
Leur ai appris (ou plutôt préconisé) de nouvelles formes de patience, de compréhension, de stratégie dans les échanges verbaux (notamment les armes du "non entendu" pour ne pas aller dans le sens incongru, le changement de sujet, etc...)
J'ai participé à des cafés-forums où les échanges sont riches de cas concrets.

Tout ce que tu gères probablement ...


Quant à ton questionnement sur le "faut il soigner coûte que coûte..." A chacun sa réponse.
Mais remarques bien qu'on est plus radical quand les situations atteignent autrui et plus "conservateur" quant il s'agit de proches.
Personnellement, je suis totalement contre toutes formes d'euthanasie mais j'avoue aussi être totalement incapable d'imaginer la réelle limite des soins palliatifs ou d'assistance.

Et le temps passe, l' acuité des problèmes de dépendance va crescendo. Le Collectif (la Société) fixe des objectifs mais les moyens sont inexistants. Le seront-ils réellement un jour ?  (collectivement j'entends, car la notion de solidarité s'effrite).


NB = par ailleurs, on en est au 1er tour des play-off. Qu'en dis le fiston ?  
Avis, si tu veux sur le topic spécialisé. Ici, marghotte le rappelle c'est blagues....
vjM44
SUPERSTAR
SUPERSTAR



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: BLAGUES EN FRANCAIS-KAWALY PO FRANCUSKU Ven 24 Avr 2015 - 20:04

Marghotte,

Ici c'est blagues tu le rappelles,alors en voilà quelques-unes (de qualité variable).



> Les Nuls c'était Quand même la bonne époque ...
> > > Bonsoir, je suis Bruno Carette.
> > > Bonsoir, je suis Chantal Lauby.
> > > Bonsoir, je suis Alain Chabat.


Incendie au Bois de Boulogne
> > > Le Brésil est déclaré pays sinistré.  

Débarquement
> > > C'est samedi que la Vache Qui Rit a été parachutée au nord de l'Irak en chantant : Un gros kurde, un petit kurde, c'est l'heure de l' apéri-kurde.

Fête du Dauphinois
> > > Tout le gratin était là.  

Ouragan
> > > Stéphanie de Monaco qui enregistre en ce moment dans un studio parisien est de plus en plus accaparée par son nouveau métier de chanteuse. Elle déclare : J'ai un pied à Paris et un autre à Monaco. On plaint les Lyonnais.

Trafic d'aphrodisiaques
> > > Les policiers sont impuissants.  

Assimil
> > > C'est en écoutant à longueur de nuit Canal+ sans décodeur qu'un français a appris le hollandais.

Haïti
> > > Téléphone maison.  

Cul-de-sac
> > > Miss France présente aux USA le beaujolais nouveau. De la touffe, de la jambe, du cou, de la cuisse, du slip, un beau cru bien de chez nous, chaud en bouche. Telles sont les appréciations des oenologues américains. Aux dernières nouvelles, Miss France aurait du mal à marcher et le beaujolais serait revenu intact.

Vide
> > > Mireille Mathieu se suicide d'une balle dans la tête. La balle ricoche toujours.  

Appel à la solidarité
> > > La bibliothèque de Mireille Mathieu complètement saccagée. Les trois livres sont dans un état déplorable.

Sports de glisse
> > > Au championnat du monde de constipation, le français a obtenu la médaille de bronze.

Spectacle
> > > Voulant imiter Madonna, une chanteuse belge a été hospitalisée après son gala. En effet, lorsqu'elle a jeté sa petite culotte, elle était encore dedans.

Conseil
> > > Une petite phrase à méditer qui s'adresse à vous, Messieurs, en vous tapant des naines, vous aurez l'impression d'avoir une plus grosse bite.

Drame personnel
> > > Elle a 25 ans et, depuis l'âge de 14 ans, on la viole : une main droite vient de porter plainte contre une bite.

Risques majeurs
> > > À la porte de Versailles, au salon de l'agriculture, une trayeuse électrique devient folle : 3000 visiteurs sucés à mort.

Fait divers
> > > Un détenu est tombé malade en s'évadant de la Santé.  


Bonne nouvelle
> > > L'homme qui avait sept sexes a trouvé un travail qui lui rapporte beaucoup d'argent en se faisant scier les jambes. Il est poulpe au Musée de la mer.

International
> > > Grâce à ses oreilles, le prince Charles arrête une avalanche et échappe à la mort.  

Maintenant la blague du jour :
> > > A Londres, un banquier de la city, très élégant avec chapeau melon, parapluie canne et costume noir rencontre un punk avec les cheveux rouges et verts à un arrêt de bus. Le vieux banquier regarde le punk d'un air de dédain. Le punk lui demande :
> > > ' Vous avez un problème ? A vous voir, je me doute que vous n'avez jamais rien fait d'excentrique de votre vie. '
> > > Le banquier le considère un instant :
> > > ' A vrai dire jeune homme, si. Une fois j'ai enculé un perroquet et je me demandais justement si vous ne pourriez pas etre mon fils. '



Petites annonces en vrac  

Pampers : Une employée licenciée après avoir fait une fausse couche.  

Air Inter : Les pilotes lancent un préavis de travail.  

Il confondait 'tourte aux cailles' et 'tarte aux couilles', un cuisinier s'est grièvement blessé.  

Ariane a déjà été tirée 21 fois. Elle sera désormais tirée tous les deux mois. Ce n'est pas beaucoup, mais c'est mieux que rien.

Belle prise :
> > > Ce matin, à Miami,le shérif John Devan a fait une prise record de cocaïne : 1g dans chaque narine.


Il venait de lui dire: 'la jalousie est une pensée subjective'. Elle lui plante un couteau dans le ventre en lui disant : 'Tu n'as qu'a faire semblant de mourir.'


C'est nous les gars de la marine...
> > > Une femme a entendu son hamster femelle chanter cette célèbre chanson dans sa petite cage. Etonnée, elle a sorti un canif et éventre l'animal pour voir si par hasard, elle n'avait pas avale un magnéto. Eh non... cette jeune femme ignorait que dans les corps des hamsters dames, y'a des marins qui chantent.




Vraiment qualités variables (ça c'est de moi)
vjM44
SUPERSTAR
SUPERSTAR



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: BLAGUES EN FRANCAIS-KAWALY PO FRANCUSKU Dim 26 Avr 2015 - 8:22

une meilleure ( mais ce n'est que mon appréciation) =

Une femme regarde les résultats du lotto et s'aperçoit qu'elle a les 6 bons numéros. Bingo !!!!!!

Folle de joie, elle crie par la fenêtre à son mari qui est de l'autre coté de la route :

"Chéri grouilles-toi on a gagné au lotto"
L'homme saute de joie, traverse la route, un camion passe et l'écrase.

La femme:
"Oh vraiment, quand la journée est bonne, elle est bonne !!!!
vjM44
SUPERSTAR
SUPERSTAR



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: BLAGUES EN FRANCAIS-KAWALY PO FRANCUSKU Lun 27 Avr 2015 - 10:53

@Sof a écrit:
@vjM44 a écrit:


Le problème qui sera aigu bientôt est : qui soigne et qui paie (débat actuel sur la dépendance).

Eh oui, je suis bien placé pour comprendre. C'est la raison principale de mon absence ces derniers mois sur le forum. S'occuper de sa maman comme quand elle s'occupait de nous quand nous étions enfants n'est pas naturel et "qui soigne et qui paie est une vrai problématique et j'ajouterai "qui a les moyens de payer et qui accompagne et faut-il soigner coute que coute quand les organes un par un montrent qu'ils sont usés..."


En effet faut'il soigner quand les organes ne répondent plus ....Cerveau Bras jambes .....

C'est le Pb que je vis actuellement et qui fait souffrir moralement ....Et pourtant que faire ?? Ah si ....PAYER !!!!

Repartons aux histoires ......Désolé
Gycé
SUPERSTAR
SUPERSTAR



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: BLAGUES EN FRANCAIS-KAWALY PO FRANCUSKU Lun 27 Avr 2015 - 17:17

Celle-là ne plaira pas à tout le monde ! Tant pis,


Son Petit-Ami lui a bandé les yeux, Quelle erreur monumentale! Voici Pourquoi


Pendant le déjeuner au travail la semaine dernière, j'ai mangé trois assiettes de haricots, chose que je n'aurai jamais du faire. Quand je suis rentrée, mon copain semblait heureux de me voir et s'écria joyeusement: «Chérie, j'ai une surprise pour le dîner ce soir." Il m'a alors bandée les yeux et m'a conduite à table sur ma chaise.

J'ai pris place et au moment où il était sur le point de retirer mon bandeau, le téléphone sonna. Il m'a fait promettre de ne pas toucher le bandeau jusqu'à son retour et se rendit pour répondre à l'appel.


Les fèves que j'avais consommées me dérangeaient encore et la pression devenait insupportable. Et bien, vu que mon copain n'était pas dans la pièce, j'ai saisi l'occasion, et j'ai changé mon poids sur une jambe et j'ai pété. Ce n'était pas seulement fort, mais ça sentait comme un camion d'engrais en train de rouler sur une mouffette devant un dépotoir! J'ai pris ma serviette de mes genoux et j'ai éventé l'air autour de moi vigoureusement. Ensuite, je suis passée sur  l'autre jambe, et j'en ai lâché trois autres. La puanteur était pire que le chou cuit. Tout en gardant mes oreilles soigneusement concentrées pour écouter la conversation dans l'autre pièce, j'ai continué à libérer des   bombes atomiques  pendant encore quelques minutes. Le plaisir était indescriptible!

Finalement, les adieux au téléphone ont marqué la fin de ma liberté, et j'ai rapidement éventé l'air un peu plus avec ma serviette, je l'ai ensuite placée sur mes genoux et j'ai plié mes mains avec une sensation très soulagée et j'étais contente de moi. Mon visage devait être l'image d'innocence quand mon petit ami retourna tout en s'excusant  d'avoir pris aussi longtemps. Il m'a demandée, si j'avais jeté un œil à travers le bandeau, et je l'ai assuré, que je ne  l'avais pas fait. À ce stade, il a enlevé le bandeau, et 12 convives étaient assis autour de la table, avec leurs mains sur leurs nez, tout en criant en chœur, «Joyeux Anniversaire».
vjM44
SUPERSTAR
SUPERSTAR



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: BLAGUES EN FRANCAIS-KAWALY PO FRANCUSKU Lun 27 Avr 2015 - 20:49

Citation :
Sujet: Re: BLAGUES EN FRANCAIS-KAWALY PO FRANCUSKU  Jeu 23 Avr 2015 - 23:16


Si on apprenait le passé simple ?
Dieu ordonna à David de guetter... et David Guetta
Dieu ordonna à Hélène de S'égarer... et Hélène Ségara
Dieu ordonna à Thierry d'en rire... Et Thierry Henry
Dieu ordonna a Bruce de lire ... et Bruce Lee
Dieu ordonna au coca de coller... et le coca-cola
Dieu ordonna à Mouss de taffer... et Mous tafa.
Dieu ordonna à Carla de bronzer et Carla Bruni

J'ai adoré et de plus apprendre le passé simple à 23 h 16, chapeau Viktor !!! lol!


lilako
EXPERT(E)
EXPERT(E)



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: BLAGUES EN FRANCAIS-KAWALY PO FRANCUSKU Mar 28 Avr 2015 - 12:30

vjM44, à mourir de rire ta blague !!!

J'en ai bien une à raconter, mais elle est assez ... crue on va dire !! Est-ce que vous croyez que je peux la raconter ici ? geek
Marghotte
NOUVEAU (ELLE)
NOUVEAU (ELLE)



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: BLAGUES EN FRANCAIS-KAWALY PO FRANCUSKU Ven 1 Mai 2015 - 10:30

Faut te lancer Marghotte, sans scrupules. Tu sais sur le Forum, il n' y a pas que des anges et moi-même me regardant dans le miroir je n'ai pas encore trouvé ce matin, l' auréole du Saint !

En en attendant, j'en poste une ci-après qui n'est pas ingénue non plus.


Une nana très laide et très désagréable fait ses courses chez Carrefour avec ses 2 gamins super laids et très désagréables.

A la caisse,par gentillesse, l'hôtesse lui dit :
"Bonjour Madame, charmants vos enfants, ce sont des jumeaux ?"

Très irritée la dame répond :
"y en a un qui a 7 ans et l'autre 5. Comment peuvent-ils être jumeaux, grosse conne ?"

L'hôtesse répond :
"Je ne suis pas conne, j'ai juste du mal à croire qu'on ait pu vous baiser 2 fois ..."
vjM44
SUPERSTAR
SUPERSTAR



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: BLAGUES EN FRANCAIS-KAWALY PO FRANCUSKU Lun 4 Mai 2015 - 0:01

Ok, alors je me lance !!

Deux copines ont une envie de faire pipi.
L’une d’elle dit :
- On est à coté du cimetière, on a qu’à faire pipi derrière une pierre tombale. La première fait ce qu’elle a à faire et comme elle n’a rien pour s’essuyer, elle prend sont string et le jette.
La seconde prend le ruban d’une couronne mortuaire et s’essuie avec. Le lendemain leurs deux maris se rencontrent.
Le premier dit :
- Je ne sais pas quoi penser, ma femme est rentrée sans son string hier soir et le second de dire :
- Et bien moi c’est pire ! Quand je lui ai enlever sa petite culotte elle avait entre les fesses une petite carte avec marquer dessus « de la part de tous les gars de la caserne de Melin, on ne t’oublieras jamais » !!!

AHAHAH cheers cheers
Marghotte
NOUVEAU (ELLE)
NOUVEAU (ELLE)



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: BLAGUES EN FRANCAIS-KAWALY PO FRANCUSKU Lun 22 Juin 2015 - 16:43

Non pas une blague mais,
Toute une série de "perles" scolaires que je viens de découvrir.

Il y a toutes les classes de l' Elémentaire au Supérieur,
C'est un peu long à déchiffrer parfois mais,

Une nouvelle fois : une "boîte à sourires". Il y en a pas mal (21) et pour toutes les formes d' Humour.


Un clic sur la page : http://citizenpost.fr/2013/11/21-copies-d-eleves-parmi-les-plus-droles/
vjM44
SUPERSTAR
SUPERSTAR



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: BLAGUES EN FRANCAIS-KAWALY PO FRANCUSKU Sam 25 Juil 2015 - 9:48

 
Un chef d'entreprise ,
rentre plus tôt du bureau que d'habitude ,
surpris il découvre trois verres à Vodka-Dry sur la table de la cuisine.
Il appelle son petit garçon:
> > - Il y a eu de la visite cet après-midi ?
> > - Oui ! Un monsieur est venu et maman lui a offert à boire une p'tite Vodka-Dry !
> > - Mais le troisième verre, alors ?
> > - C'est moi qui l'ai bu !
> > - Et tu ne t'es pas senti mal ?
> > - Moi ça ne m'a rien fait, mais maman et le monsieur ont dû aller se coucher !


Kazik

Przyszłość jest dla tych co wcześnie wstają...
Kazik
MODERATEUR
MODERATEUR



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: BLAGUES EN FRANCAIS-KAWALY PO FRANCUSKU Sam 25 Juil 2015 - 14:01

Pour emboiter le pas de Kazik, en voilà quelques autres :



"L'appel de l'amour"

C'est une jeune fille qui danse avec un jeune homme très entreprenant,il l'enlace de plus en plus fort.
Tout d'un coup, la jeune fille s'exclame :
- Mais calmez-vous !
Le jeune homme :
- Je n'y peux rien, c'est l'appel de l'amour !
La jeune fille :
Je ne sais pas si c'est "la pelle", mais le manche devient gênant !

+++++++++++++++++++

Pour quelles raisons les femmes mariées grossissent-elles alors que les femmes célibataires maigrissent...?

En fait c'est très simple :

- La célibataire va au frigo, n'y trouve rien d'intéressant et retourne au lit !

- La femme mariée va au lit, n'y trouve rien d'intéressant et retourne au frigo ...!

++++++++++++++++++

Une femme arrive chez son médecin, elle a des dents cassées, le nez en sang, et le visage tuméfié.

- Qui vous a fait ça ?...

- C'est mon mari !...

- Hein ? Mais je croyais qu'il était en voyage d'affaires ?

- Moi aussi ...!!!

++++++++++++++++

> Le mari :

- Chaque matin quand je me rase, j'ai l'impression de rajeunir de 10 ans.

Sa femme lui répond :

- Tu devrais te raser avant de te coucher !

+++++++++++++++++

Le père :

- Trouvez-vous que mon fils me ressemble ?

Le Docteur :

Oui, mais ce n'est pas grave.... l'essentiel est qu'il soit en bonne santé.

++++++++++++++++++

Dans une maternité, une infirmière dit à une jeune mère :

- Votre bébé est un vrai petit ange. Une fois couché, il ne bouge plus !

La jeune mère répond :

- Le vrai portrait de son père !


++++++++++++++++++++++++++

Un monsieur est dans un lit à l'hôpital avec la tête enveloppée

d'un solide pansement.

L'infirmière lui dit :

- Mon pauvre monsieur, votre femme doit vous manquer ...

L'homme répond :

- D'habitude oui, mais cette fois-ci, elle m'a eu.


+++++++++++++++++

Gérard revient au bureau après 15 jours d'arrêt maladie.

- Alors tu vas mieux ?

- Oui et ça a été pour moi une expérience magnifique !

- La grippe, une expérience magnifique ?

- Oui, parce que j'ai compris à quel point ma femme m'aimait !

- Comment ça ?...

- Ben à chaque fois que le facteur sonnait, elle ne pouvait

s'empêcher de crier sa joie :

Mon mari est à la maison!, mon mari est à la maison !!!



vjM44
SUPERSTAR
SUPERSTAR



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: BLAGUES EN FRANCAIS-KAWALY PO FRANCUSKU Sam 25 Juil 2015 - 15:39


BLAGUE SYNDICALISTE !

> > > > > Un gars meurt sur la frontière franco-allemande ...
Quand il arrive au ciel pour le jugement dernier, Saint-Pierre lui dit :
- Bon, votre vie sur terre, pas terrible... quelques adultères, pas souvent à la messe, des blasphèmes, etc., etc.,..
> > > > > Je ne peux pas vous faire entrer au paradis, mais comme vous n'avez rien commis de grave et que vous êtes mort sur la frontière, je vous laisse tout de même le choix entre l'enfer allemand et l'enfer français.
> > > > >
> > > > > - Mais Saint-Pierre, je ne connais ni l'un ni l'autre... pourriez vous m'en dire un peu plus SVP ?
> > > > >
> > > > > - Et bien, dans l'enfer allemand, on vous met dans une grande marmite pleine de purin, des petits gnomes très vilains qui sentent mauvais mettent des bûches sous la marmite, un dragon vient allumer les bûches et vous cuisez toute la journée. Et c'est tous les jours pareil !
- et l’enfer Français ?
- Et bien, dans l'enfer français, on vous met dans une grande marmite pleine de purin, des petits gnomes très vilains qui sentent mauvais mettent des bûches sous la marmite, un dragon vient allumer les bûches et vous cuisez toute la journée. Et c'est tous les jours pareil ! Mais, si vous voulez un bon conseil, je serais vous, je choisirais l'enfer français.
> > > > >
> > > > > - Mais, Saint-Pierre, c'est exactement la même chose !
> > > > >
> > > > > - Mais non, pas du tout ! Car dans l'enfer français :
un jour les gnomes sont en grève,
un jour on n'a pas livré les bûches,
un jour le dragon est en RTT,
un jour il est en congé maladie,
un jour ils ne trouvent plus la marmite,
un jour on n'a pas commandé le purin...
Et quand la CGT s’en mêle... je ne vous dis pas !


Kazik

Przyszłość jest dla tych co wcześnie wstają...
Kazik
MODERATEUR
MODERATEUR



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: BLAGUES EN FRANCAIS-KAWALY PO FRANCUSKU Sam 25 Juil 2015 - 17:25


et sur ce lien ?

https://dub123.afx.ms/att/GetInline.aspx?messageid=56e9ac89-9042-11e4-9e49-00215ad8c1d0&attindex=0&cp=-1&attdepth=0&imgsrc=cid%3a5D2B7A00-E75E-4153-8B9C-1D0E956CC637&cid=55f1f2bf0fe843d7&hm__login=vmichalicki&hm__domain=hotmail.fr&ip=10.111.24.8&d=d86&mf=0&hm__ts=Sat%2c%2025%20Jul%202015%2015%3a20%3a24%20GMT&st=vmichalicki%25hotmail.fr%407&hm__ha=01_4d9e58bea78a76d7a2f63c32830a72689c2f470bc63fde73c045230d835a9f11&oneredir=1
vjM44
SUPERSTAR
SUPERSTAR



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: BLAGUES EN FRANCAIS-KAWALY PO FRANCUSKU Sam 25 Juil 2015 - 17:34


Et si on se moquait (encore) des blondes !








Une blonde en larmes arrive au bureau, immédiatement, son patron vient la voir:
Mais que se passe-t-il ma petite Georgette ?
Georgette explique:
- Ce matin, juste avant de partir travailler, j'ai reçu un coup de fil qui m'annonçait la mort de ma grand-mère.
Le patron propose immédiatement:
- Vous devriez rentrer chez vous et vous reposer ma petite Georgette.
Ce à quoi la blonde répond:
- Non, merci, j'ai besoin de me changer les idées et c'est en travaillant que j'y parviendrai le mieux…
Quelques heures plus tard, le patron vient revoir son employée. Il la retrouve effondrée sur son bureau, pleurant toutes les larmes de son corps. Il demande :
Ça ne va pas mieux ma petite Georgette ?
La blonde répond : C'est horrible... Je viens de recevoir un coup de fil de ma sœur... ! Sa grand-mère est morte elle aussi !


*******************************************************

C'est une blonde qui a accouche de 2 beaux bébés, des jumeaux... Cependant, elle pleure à n'en plus finir ! L'infirmière lui dit alors :
Mais voyons ma 'ptite dame! Pourquoi pleurez-vous? Vous êtes maintenant mère de 2 beaux bébés en bonne santé !
Je sais, répond la blonde, mais je ne sais pas qui est le père du deuxième !


*******************************************************


Une blonde est avec son mec du jour. Il lui demande en rigolant:
Tiens, c'est normal que t'aies un bas blanc et un noir ?
Ah, ne m'en parle pas ! En plus j'en ai une deuxième paire comme ça !

*******************************************************


Une blonde discute avec le docteur qui a accouché sa soeur. Surprise d'être tata de triplés, car elle ne s'y attendait pas du tout, elle demande:
Docteur, dites-moi, des triplés, c'est incroyable ! ça dépend de quoi?
- Eh bien, dit le docteur, ça peut dépendre de plusieurs facteurs...
- Je m’en doutais ! Ah les enfoirés...!!!

vjM44
SUPERSTAR
SUPERSTAR



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: BLAGUES EN FRANCAIS-KAWALY PO FRANCUSKU Mer 29 Juil 2015 - 3:00


Une autre d'un certain genre :

Raoul décide de faire son baptême de l'air.
Il se rend dans un aéroclub et engage la conversation avec le pilote : " Voilà... J'aimerais faire mon baptême de l'air mais je voudrais un vol à sensations, pas les petits vols pépères que vous réservez aux touristes."
" Pas de problème, si vous êtes amateur de sensations fortes,vous allez en avoir "
Raoul et le pilote montent donc dans un petit avion.
L'avion prend de la vitesse... il roule de plus en plus vite
mais ne décolle pas ! Il fonce droit sur un arbre !
Au dernier moment, le pilote tire sur le manche et l'avion décolle en frôlant les branches de l'arbre...
Le pilote entend Raoul assis derrière lui dire : "Ça, je m'y attendais !"

L'avion a maintenant pris de l'altitude. Comme Raoul ne semble pas avoir eu peur au décollage, le pilote tente la figure de "la feuille morte"; il coupe le moteur de l'avion et ce dernier chute vers le sol. L'avion part en vrille, le sol se rapproche de plus en plus vite et au dernier moment, le pilote remet les gaz et tire sur le manche !
L'avion fait un rase-mottes et reprend de l'altitude.. Le pilote entend Raoul dire : "Ça, je m'y attendais aussi ! "

Énervé, le pilote bascule l'avion sur le dos. Il vole ainsi un petit moment puis enchaîne les loopings. Lorsqu'il termine ses acrobaties, le pilote entend Raoul dire : "Ça, par exemple je m’y attendais pas.

Comme Raoul a enfin eu les sensations fortes demandées,
le pilote pose le petit avion en douceur et dit à Raoul :
"J'ai cru que je n'arriverais jamais à vous faire peur !
Vous n'arrêtiez pas de dire "ça, je m'y attendais !"

Écoutez bien ! dit Raoul
"Quand j'ai dit "ça, je m'y attendais !" au moment du décollage, c'est parce que j'ai pissé dans mon pantalon tellement j'ai eu peur !
Ensuite, quand l'avion a chuté vers le sol, j'ai dit "ça, je m'y attendais !" parce que j'ai chié dans mon pantalon tellement j'ai eu peur .......
Par contre, quand vous avez volé sur le dos et fait les loopings à l'envers, tout est remonté dans le col de ma chemise, et ça,
je ne m'y attendais pas .....!!
vjM44
SUPERSTAR
SUPERSTAR



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: BLAGUES EN FRANCAIS-KAWALY PO FRANCUSKU Mer 30 Sep 2015 - 11:38

Une fille s’adresse à son père :
> > Papa, il faut que je te dise que je suis amoureuse.
> > Avec Sébastien, nous nous sommes rencontrés sur Meetic, puis sommes devenus amis sur Facebook.
> > Nous avons eu des discussions sur WhatsApp et il m’a fait sa déclaration sur Skype.
> > Et maintenant, j’ai besoin de ta bénédiction.
> > -Ma chérie, un conseil : mariez-vous sur Twitter, achetez vos enfants sur eBay, recevez-les sur Gmail et,
> > après quelques années, si tu es fatiguée de ton mari, mets-le sur le Bon Coin !



Kazik

Przyszłość jest dla tych co wcześnie wstają...
Kazik
MODERATEUR
MODERATEUR



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: BLAGUES EN FRANCAIS-KAWALY PO FRANCUSKU Mer 30 Sep 2015 - 11:45

Savoureux Dialogue entre Yvonne et Charles.


La colère du Général (ou La diatribe du grand Charles).

> >

La scène se passe au paradis :
Sur un petit nuage Yvonne tricote, assise sur un pliant.
Elle voit arriver le général, titubant, la mine défaite, prêt à défaillir.
Après quelques pas, il s’effondre à ses côtés dans un fauteuil (ou un transat)

Yvonne :
Depuis que de Saint Pierre vous eûtes permission
De retourner sur Terre ausculter la Nation
Sur ce petit pliant j’attends votre venue...
Mais je lis dans vos yeux une déconvenue !
Parlez-moi sans tarder de celle qui toujours
Fut jadis avec moi l’objet de vos amours…

Le général :
Vous voulez dire France à qui j’ai voué ma vie,
Ne cachons point son nom ! Je vous sais gré, Mamie
(Malgré les embarras, les peines, les tracas
Qu’elle a pu vous donner et dont je fais grand cas !)
Pendant aussi longtemps de l’avoir tolérée.

Yvonne :
Eh bien ?

Le général :
Eh bien Madame, elle est défigurée !

Yvonne :
Charles, je compatis, c’est une peine extrême
De voir les traits meurtris d’une femme qu’on aime
Elle a vieilli sans doute…

Le général :
Oh, ce n’est pas cela !
Il m’en faudrait bien plus pour être en cet état.
Je ne m’attendais pas à la revoir pucelle !...
Mais on peut décliner… sans cesser d’être belle !
Si le corps en hiver n’est plus à son printemps
L’âme de l’être aimé sait résister au temps !

Yvonne :
C’est donc son âme ?

Le général :
Hélas ! Si je n’étais au ciel
Près de vous, à l’abri des chocs existentiels
Ce que j’ai vu m’aurait donné le coup de grâce !

Yvonne :
Mais qu’avez-vous donc vu ? Vos silences me glacent !

Le général :
France, mère des Arts, des Armes et des Lois...
Ô Dieu, l’étrange peine ! Et quel affreux émoi !
Quelle désillusion, quelle désespérance,
De revoir sa maitresse en telle déshérence !

Yvonne :
Mais encore, précisez… je reste sur ma faim !
Vous me turlupinez ! Qu’avez-vous vu enfin ?

Le général :
J’ai vu, j’ai vu, Oh ciel ! J’ai vu... Comment vous dire...
Comment bien s’exprimer quand on a vu le pire ?
J’ai vu le Titanic s’abîmer dans les flots
Et son grand timonier repeindre les hublots !
J’ai vu un président, la cravate en goguette,
L’air niais, regard flou et la mine défaite,
Un casque sur le chef, juché sur un scooter !
(On avait dû lui dire : il faut sortir couvert !)
Vous voyez le tableau ! Oh, madame, j’ai honte
De certifier pour vrai tout ce que je raconte !
C’est la chienlit, vous dis-je et pas qu’en les faubourgs !
Comme ce fut le cas quand nous jouissions du jour
Mais dans le Saint des Saints, au cœur de l’État même
Où tout devrait baigner dans un accord extrême.
J’ai vu des gouvernants qui ne gouvernent rien…
Et un peuple hébété les traiter de vauriens !
J’ai vu des ministrons se tirer dans les pattes
Plus diviser entre eux que ne sont les Carpates !
J’ai vu, comme jadis, tous ces «politichiens»
Se disputer leur os, hargneux comme des chiens.
J’ai vu dans la maison où j’ai régné dix ans
Un orchestre amateur gratter ses instruments
Dans la cacophonie ! Et dans ce grand bazar
Le moindre palotin se prendre pour César :
L’un fraîchement nommé, jouant les petits saints,
S’exonérer d’impôts et trouver ça très bien !
L’autre, obscur conseiller, quérir à son de trompe
Un larbin stipendié pour lui cirer les pompes !
Geste surréaliste au temps qui fut le mien !
Mais j’allais oublier, et là, tenez-vous bien !
Pour couronner le tout, j’ai vu, (serrez les cuisses !)
Le gardien du budget planquer son fric en Suisse !

Yvonne :

N’êtes-vous point sévère avec ces jeunes gens
Tout fiers d’avoir acquis un certain entregent ?
Ces nouveaux Rastignac jadis vous faisaient rire
Et ne vous mettaient pas dans une telle ire !
Nous connûmes souvent et du temps de nos rois
Nombre de grands coquins qui s’exemptaient des lois
Et même pour certains sombraient dans la débauche !

Le général :
Mais aucun de ceux-là ne se disait de gauche !
Alors que ces pignoufs, sinistres polissons,
Se pavanent le jour en donnant des leçons !
Je me suis renseigné sur l’histoire récente
Pour comprendre un peu mieux ces façons indécentes,
Et qu’ai-je appris Grand Dieu ?... Mille calamités
Sur un gouvernement qui semble tout rater !
Depuis plus de deux ans, on s’agite, on spécule !
Ce qu’on avance un jour, ensuite on le recule,
Dans un rythme effréné qui donne le tournis…
Ça n’est plus du tango, c’est danse de Saint Guy !
Le peuple abasourdi par ces folles pratiques
Ne voit pour l’avenir que funestes musiques !
Il s’agite à son tour, ployant sous les impôts,
Résiste à tout diktat, discute à tout propos,
Tire à hue et à dia et renverse la table !

Yvonne :
Un peuple ingouverné devient ingouvernable !

Le général :
Je confirme et j’illustre, écoutez bien ceci,
C’est un tableau d’en bas que je vous fais ici :
A-t ’on pris décision dans les formes légales
Que l’on voit illico se former des cabales !
L’un met un bonnet rouge et l’autre un bonnet vert
En prétendant agir au nom de l’Univers !
Quelques illuminés ou quelques fous furieux
Hurlent en vomissant des slogans injurieux,
Pillent les magasins, éructent, gesticulent,
Cassent trois abribus !... Et le pouvoir recule !!!

Yvonne :
Mais que fait la Police et que font les Gendarmes ?

Le général :
Le moins possible hélas ! Ils ont du vague à l’arme !
Car si par aventure on coffre un malfaisant
C’est la Garde des Sceaux qui porte les croissants !
Les socialos naïfs rêvent dans les nuages,
Se bercent d’illusions dans leurs lits d’enfants sages !
Confrontés au réel, ancrés dans le déni,
Ils sont tout étonnés quand ils tombent du nid !
Les jeunes snobinards, que bobos on appelle,
Vitupèrent la droite en faisant bien pis qu’elle !
Les tribuns de la plèbe agitent leurs grelots :
L’un veut saigner Neuilly pour nourrir le prolo,
L’autre clame à grands cris qu’il faudrait tout secouer
En virant les négros, les bicots, les niaquoués !
Et les deux réunis proposent des programmes
Qui traduisent à plat leur encéphalogramme.

Yvonne :

Mais où sont les anciens ? Gaullistes et Cocos !
Qui, eux, savaient pousser de grands cocoricos !

Le général :
Leur QG moscovite ayant pété les câbles,
Les Cocos d’autrefois sont quasi introuvables !

Yvonne :
Bonne nouvelle, au gué ! Tout espoir n’est pas mort !
Souvenez-vous du temps où ils étaient si forts !
Plus de Rouges enfin, en travers de la route !
Mais la race est teigneuse... il en reste, sans doute ?

Le général :
Oui, vous avez raison, ce sont de grands pervers...
Les derniers survivants se font repeindre en vert !
Quant à nos vieux amis gaullistes de baptême,
On fleurit leur logis, avec des chrysanthèmes...
C’est leurs petits-neveux qui piaillent à présent,
Et se bouffent le nez pour occuper leur temps !
L’un d’eux, le plus remuant, habile en artifices
Se débat aujourd’hui dans les Cours de Justice.
Je crains pour mon malheur, avoir œuvré en vain,
Mon costume est trop grand pour habiller ces nains !

Yvonne :
Oubliez tout ceci, laissons la politique
Qui vous fait enrager et tourner en bourrique.
Parlons d’autres sujets plus gais et plus légers,
Des lieux que j’ai connus... Paris a-t’il changé ?

Le général : (redevenant plus calme)
Heureusement, pas trop. On reconnait la ville,
J’ai pu me promener jusqu’à St Louis en l’île.
Pompidou, un peu snob, pour marquer son séjour,
Fit une usine à gaz au quartier de Beaubourg.
Giscard n’a rien cassé… c’est déjà quelque chose !
Mitterrand l’a suivi tenant au poing sa rose !
Mais lui, plus mégalo, se croyant pharaon
S’est plu à imiter le roi Toutankhamon.
Il sema pyramide aux parterres du Louvre,
C’est l’Égypte à présent qu’en ces lieux on découvre !
Chirac, plus primitif, a voulu, quai Branly,
Honorer les Dogons, les Peuls, les Chamboulis
À leur art, dit premier, il a su rendre hommage,
Le monument s’efface au milieu des feuillages...
Je n’ai pas retrouvé les halles de Baltard
À leur place un chantier avait pris du retard.
Et quant à l’Élysée où vous fûtes naguère,
Ce n’est plus un palais… c’est une garçonnière !
J’ai même cru comprendre, en lisant leurs canards,
Que peu s’en est fallu qu’il fût un lupanar !

Yvonne :
Un lupanar ! Grands Dieux, comment est-ce possible ?
Vous me faites plonger dans un monde indicible,
Je ne puis y songer sans trembler de dégoût,
Notre chambre à coucher annexe au «one two two !»

Le général : (qui s’échauffera progressivement)
Oui, les mœurs d’aujourd’hui connaissent quelque audace,
La contrainte est bannie et la honte fugace !
Ce qu’on cachait jadis, on l’étale à présent,
L’inverti manifeste, et la lesbienne autant !
On divorce partout : mariage... anachronique !
Sauf pour certains homos qui, eux, le revendiquent !
La déviance est très mode et ne fait plus horreur,
On l’exhibe à tout vent, mieux que Légion d’Honneur :
Le travelo s’affiche, et le camé ne cesse
De réclamer sa dose au frais de la princesse !
Le moindre hurluberlu fait son intéressant,
Quitte à montrer son cul au regard des passants !...
À quand le zoophile, à quand le coprophage ?

Yvonne :
Du calme, mon ami, modérez cet orage !

Le général :
Mais, mon cœur, laissez-moi m’expliquer plus avant,
Et vous aurez la clé de cet emportement.
Si vous aviez pu voir, même de votre rive,
Ce qu’il m’est advenu juste avant que j’arrive,
Vous auriez, c’est bien sûr, eut le souffle coupé !
Je reprends mon discours, où je l’avais laissé :
Ayant à satiété subi les psychodrames
Des gauchos, des fachos et de tous ceux qui brament,
Avant de repartir, j’ai voulu, bon époux,
Me rendre chez Chaumet vous choisir un bijou
Sur la place Vendôme. Au pied de la colonne,
Que vis-je alors, Madame ? En cent, je vous le donne !
Le sommet, m’a-t-on dit, de l’art contemporain :
Un enculoir géant en guise de sapin !
Il m’a fallu trouver le salut dans la fuite
Pour ne pas m’exposer au viol d’un sodomite !
Afin qu’il me remonte aussitôt chez les miens,
J’ai convoqué presto mon bon ange gardien !
Et c’est ainsi tremblant, et d’horreur et de rage,
Que vous me revoyez en ces nobles parages.

Yvonne :
Calmez-vous ! Les Français autrefois ont fait pis !
Et même en votre temps, vous fûtes déconfit
Par leur acrimonie et par leur inconstance,
N’ont-Ils pas, bien des fois, frôlé la décadence ?
Je me souviens d’un jour où, par eux excédé,
Vous les aviez traités, je crois, de bovidés ?

Le général :
C’est possible, en effet, dans un accès de doute
Où leur grande inertie entravait trop ma route !
Mais, Madame, aujourd’hui, ils ont fait bien plus fort !
Les Français sont des veaux, gouvernés par des porcs !

Yvonne :

Mais vous n’y pouvez rien ! Laissez à Dieu le père
Le soin de réprimer tous ces coléoptères !
C’est ainsi et c’est tout ! Le Français, français né,
Sera toujours paillard et indiscipliné,
Toujours libidineux, frondeur si nécessaire,
Arrogant, belliqueux et même téméraire,
Et cela en dépit de centaines de lois,
Car s’il n’est plus gaulliste… il demeure gaulois !

Le général : (se levant, plus détendu)
Oui, vous avez raison, j’ai tort, je m’obnubile
Et ne fais rien de mieux que m’échauffer la bile,
Laissons aux successeurs ce monde convulsif...
Et allons chez Malraux, prendre l’apéritif !


Ah que l'on était bien du temps du Grand Charles !!!!
Moi je m'en souviens!!
Gycé
SUPERSTAR
SUPERSTAR



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: BLAGUES EN FRANCAIS-KAWALY PO FRANCUSKU Mer 30 Sep 2015 - 12:29

Gycé,
Je ne sais pas où tu as trouvé ça.
C'est pas pour les "blagues" du forum, mais tout à fait digne d'être déclamé, sur je ne sais quelle antenne, par un humoriste qui en saurait tirer tout le parti.

Perso :
- ça m' a obligé à recourir au dico pour un mot dont la signification que j'en avais était plutôt hasardeuse.
- et dans le détail mais sur le fond, ça ne me dérangerait pas que Neuilly soit dépouillé au profit des prolos.
vjM44
SUPERSTAR
SUPERSTAR



Revenir en haut Aller en bas
MessageSujet: Re: BLAGUES EN FRANCAIS-KAWALY PO FRANCUSKU Aujourd'hui à 12:37

Contenu sponsorisé




Revenir en haut Aller en bas

BLAGUES EN FRANCAIS-KAWALY PO FRANCUSKU

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 36 sur 36Aller à la page : Précédent  1 ... 19 ... 34, 35, 36

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Witamy - Zapraszamy  :: Polska Rozmowa - Le Café Polonais :: Rions un peu ... Blagues, Videos, PPS etc ... - Śmiejmy się razem-